LIBERAL

L’infirmière libérale exerce au domicile des patients pour prodiguer des soins. Seule ou en collaboration, en ville ou à la campagnes, certaines conditions de travail sont différentes pour chacun et les jours ne se ressemblent pas. Tous les matins, arpenter les rues de la ville où tout le monde dort, aller dire bonjour à son premier patient, passer au suivant en prenant la route que l’on veut. Cette liberté de choisir, de chanter dans sa voiture, de prendre le temps avec nos patients, de prendre soin d’eux et de leur rendre service est une tout autre approche à laquelle j’ai pris goût. Cet autonomie m’a permis de prendre confiance en moi, car oui nous sommes seule en cas de pépins. Il faut savoir gérer, s’organiser et anticiper.

Les soins DIABETIQUE/ NURSING/ PANSEMENT (Simple, Complexe)/ VACCINS/ PRISES DE SANG/ INHALATIONS/ TRAITEMENT (Faire les piluliers, donner les traitements)/ BAS ET BANDE DE CONTENTION/ PRISES DE CONSTANTES/ PERFUSIONS/ INFECTIONS (S/C, IM, IV)

Journée type

Il est compliqué d’expliquer une journée type en libérale, les journées sont différentes tous les jours, la tournée varie, en général notre commençons vers 06H50. Ce qui est agréable à domicile c’est d’observer tous les matins en roulant ou au travers des fenêtres le levé du jour. Puis ces sourires des patients quand on arrive chez eux, faire des rencontres et s’enrichir de toutes ces relations. Derrière toutes ces portes il faut savoir que nous rentrons dans leur intimité. Ce que j’aime c’est cette liberté de pouvoir m’organiser comme je le souhaite, rendre service, travailler avec les professionnels médicaux et para-médicaux, mais surtout avec les familles (très importantes et aidantes). Ah oui et la différence aussi avec l’hospitalier c’est les petites attentions des patients (nous n’avons pas les chocolats ou des sous que l’on remet à notre cadre, mais des tomates, des figues, des courgettes !! Bien mieux … pour la ligne !!!). Nos journée sont bien remplies, nous finissons notre matinée vers 12h00-12h30 en fonction de la tournée. Nous nous accordons quand même un petit temps de repos, où il faut s’occuper de la gestion (papiers, facturations, renouvellement de traitements pour certains patients, faire quelques piluliers…) puis repartir de nouveau retrouver nos patients au alentours de 16h00 et là admirer le coucher du soleil et leur dire à tous « bonne nuit ». Alors, malgré la fatigue, les difficultés, les doutes, ça vaut la peine de se lever tous les matins.

Vécu

Je vais commencer par vous exposer mes points négatifs sur lesquels j’ai terminé précédemment et finir par le meilleur.
– Ce que je qualifierai de négatif ce serait tous les papiers à gérer (ne rien n’oublier!), et bien faire attention à ces sous car nous avons plein de charges à payer (hé oui!)
– Ce que j’adore, c’est cette liberté, cette relation avec les patients (différente qu’en structure), pouvoir se gérer seule, faire sans pression hiérarchique, s’organiser à notre manière.

A savoir !

– Nous ne sommes PAS SEUL !!! (nous avons le téléphone (GPS, appels …), les patients, les familles, les professionnels…)
– Autonomie (s’organiser, se gérer, savoir anticiper, réagir)
– Gestion (papiers, facturation…)

« Sur la route de l’infirmière libérale il y a des embuches mais aussi beaucoup
d’humanité ce qui fait que nous aimons notre métier »

Témoignage CADOUX Julie
Instagram: @juliecdx