HUMEUR

Prête à donner

don-dorganes

Je vous retrouve aujourd’hui pour un autre billet « humeur » avec un sujet qui me tient ÉNORMÉMENT à cœur.

J’ai perdu mon frère tout juste âgé de 26 ans il y a maintenant 12 ans suite à un accident. J’ai eu énormément de mal à faire mon deuil même si j’étais jeune. Il me manque encore beaucoup … mais j’arrive quand même à en parler et avancer même si je pense encore beaucoup à lui. Je ne rentrerai pas dans les détails de cet accident car c’est assez personnel. 

Mon frère était sapeur pompier et donc très au courant de ce sujet. Le sujet dont je veux vous parler est le don d’organe. Mon frère a donné son foie et ses deux reins, pouvant sauver 4 personnes.

Vous savez surement (ou pas d’ailleurs) que la plus grande partie des dons se fait après un accident. Les organes doivent être le plus vite transférés et surtout dans un bon état. De plus les personnes pouvant donner sont la plupart du temps les personnes en mort céphalique et non en arrêt cardiaque, car quand il y a arrêt cardiaque, il n’y a plus d’oxygénation au niveau des organes.

En 2011, 15063 malades étaient inscrits sur liste d’attente pour une greffe d’organe, seulement 4945 ont été greffés (chiffres de l’agence de biomédecine).

A ce jour il n’existe pas de cadre législatif pour ceux qui veulent donner. Les cartes de donneurs existent mais n’ont aucune valeur juridique. Le seul moyen d’être entendu est d’en parler avec ses proches.

La mort est souvent tabou dans certaines familles, pour ma part elle fait autant partie de la vie et je trouve ça important d’en parler. Qu’on soit jeune ou vieux on sait tous qu’à un moment donné on peut malheureusement y passer. Que ce soit à cause d’un accident ou d’une maladie.

Avec cet article je ne vous incite pas à donner car je sais que pour X raisons certaines personnes n’aiment pas ça et ne souhaitent pas donner (beaucoup de mon entourage est d’ailleurs dans ce cas là), je respecte tout à fait leur choix. Pour les autres qui veulent donner, ce n’est pas parce que vous êtes jeunes qu’il ne faut pas en parler.

Pour moi donner un organes de son vivant ou à sa mort est redonner la vie à quelqu’un d’autre. Il n’y a rien de plus beau que cela.

Pour les personnes que ça intéresse et qui souhaitent en savoir un peu plus, de nombreux sites existent notamment celui ci : http://www.dondorganes.fr/

Je voulais finir cet article en vous disant un dernier petit mot. Depuis que j’ai perdu mon frère, je n’avais pourtant que 10 ans, je vois réellement la vie différemment en me disant que demain tout peut malheureusement basculer, alors profitez de la vie, faites ce qu’il vous plait, réalisez vos rêve, ne faites pas la tête pour des broutilles, souriez et croquez la vie à pleines dents !

2853307354_1

You Might Also Like

17 Commentaires

  • Jennie
    1 mai 2016 at 7:15

    Hello ma belle,

    Je pense que c’est un bon choix d’en parler sur ton blog, de faire parler de ce sujet avec nos propres mots. J’ai pris la décision cet été de devenir donneuse d’organes, ce que je pourrais bien sûr mais je suis très fière de ce choix. Si on peut aider à titre posthume autant le faire.

    Courage, pleins de bisous, Jennie ♡♡

    • Anaïs
      2 mai 2016 at 5:42

      Merci pour ton petit mot ! En effet ça me tenais vraiment à coeur de parler de ça, c’est chose faite. Contente que l’article t’ai plu 🙂

  • Seynabou Niang
    10 mars 2016 at 9:31

    Trés émouvant cet article ma belle… Pour moi aussi c’est important le don d’organes, même si cela peut choquer certaines personnes .. Pleins de bisous ♡

  • Nina
    7 mars 2016 at 7:35

    Très bel article qui mériterait d’être partagé à l’infini ! Merci d’avoir partagé avec nous cet instant de ta vie.

  • Anaïs
    7 mars 2016 at 11:37

    Très émouvant ton article ! Je suis totalement d’accord avec toi et je soutiens le don d’organe, malheureusement il y a peu de don par rapport aux besoins :s j’ai jamais vraiment compris les gens qui préféraient garder leurs organes et les laisser pourrir après leur mort plutôt que de sauver une ou plusieurs vies…

    • Anaïs
      7 mars 2016 at 3:47

      Moi je peux totalement comprendre, c’est souvent une question de croyance où peut être de peur … Mais c’est vrai qu’il y a trop peu de dons par rapport à la demande ..

  • KIDI+
    6 mars 2016 at 9:41

    Si vos proches ont du mal avec le don d’organes, montrez leur le film « Sept Vies ».

  • Schietecatte Nadège
    5 mars 2016 at 8:02

    Mince je ne savais pas…
    Mes condoléances … même 12 ans après il n’est jamais trop tard…
    Une jolie histoire et jsuis à 100% d’accord avec toi il faut en parler car la carte ne prendra pas le dessus sur la décision de la famille. Le but n’est pas de convaincre tous le monde du bien fondé de donner ses organes mais d’au moins faire entendre son propre avis sur la question.
    Moi mes proches le savent mais ne le comprennent pas et c’est un combat sans fin malheureusement ..
    Je suis vraiment touchée par cette histoire et j’ai même versé une ptite larme.

    Je voulais également te remercier pour cette joie de vivre malgré cette histoire la belle…
    Merci pour ce que tu es et ce que tu peux nous apporter..
    Je te fais plein de bisous.. ?

    • Anaïs
      6 mars 2016 at 8:56

      Merci pour ce merveilleux commentaire qui me fait chaud au coeur Nadège !! Pleins de bisous <3

  • Nail and Girl
    5 mars 2016 at 7:52

    Hello ! J’aime beaucoup cet article. Je suis aussi, depuis très longtemps, pour le don d’organe ! En revanche, je pensais que la carte faisais foi quand on est majeur ? Mes proches savent tous que je veux donner mes organes, mon père est contre et m’avait dit que s’il m’arrivait qqch avant mes 18 ans, il n’accepterait pas. Maintenant j’en ai 20, j’ai ma carte, je donne mon sang, et j’espère un jour pouvoir sauver une vie (ou plusieurs) s’il m’arrive qqch. Un très bel article pour un très bel engagement !

    • Anaïs
      6 mars 2016 at 8:55

      Non elle n’a aucune valeur juridique malheureusement même majeur, la dernière décision appartient à la famille …
      Merci pour ton commentaire 🙂

  • Lucie
    5 mars 2016 at 7:03

    Très bel article que je ne peux que féliciter, moi même étudiante infirmière comme toi.
    Tu as beaucoup de courage à écrire cela, et à parler de ton frère. Un grand respect aux membres de ta famille, tes parents peut être, qui ont acceptés ces dons.

    Je partage tout a fait tes propos, la mort fait souvent peur mais malheureusement elle fait partie de la vie.
    En te souhaitant beaucoup de courage pour la fin de ton stage et pour le diplôme dans quelques mois,
    A très vite pour le prochain article
    Lucie

  • Rebecca
    5 mars 2016 at 4:19

    Merci d’avoir écrit cet article Anais !!! Comme toi, je pense que le don d’organe est très important et mes parents le savent, comme le reste de ma famille, que si un jour il m’arrivait quelque chose et que je pouvais donner mes organes, je voudrais le faire. Après tout, je n’en aurais plus besoin dans mon autre vie et si quelqu’un d’autre en a besoin, pour quoi pas lui permettre de vivre et d’accomplir de belles choses alors que moi, je ne serais plus la. Je sais aussi que la perte d’un être cher est terrible à supporter, même après de nombreuses années … Je partage avec toi toutes mes belles pensées et tout mon courage.

    Je t’embrasse fort, et j’espère te voir bientôt pour partager de jolies choses ensemble <3 <3

  • Laisser un petit mot